Nous contacter

Qui sommes-nous ?

Nous sommes anarchistes

Les individus sont des êtres sociaux qui se construisent dans les relations avec ce qui les entoure, humains, animaux, nature. Ils souhaitent participer aux choix qui les concernent, donc aux décisions de la société.

L'aventure de l'humanité ne date pas de l'apparition des États et des Églises, mais l'histoire enseignée est souvent celle des moyens utilisés par les castes privilégiées pour étouffer ce besoin de liberté et de responsabilité. Ainsi les États furent construits par le pillage des guerriers et l'aliénation des consciences obtenue par les prêtres, leurs alliés. L'État était alors sacralisé par la religion. Aujourd'hui, l'État octroie au « citoyen-électeur » le droit d'abandonner sa souveraineté dans les mains de ses soi-disant « représentants ».

Ni Dieu ni maître, ni État ni patron rassemble ceux qui agissent pour que tous puissent, de manière égalitaire, agir sur leur vie personnelle et les choix collectifs. On les retrouve, depuis des lustres et sur tous les continents, dans de nombreux domaines : syndicalisme, éducation, entraide, alternatives, milieux libres...
Pour combattre le capitalisme, les chemins empruntés sont aussi importants que l'objectif, avec lequel ils doivent être cohérents :
• on ne se sert pas de l'État pour préparer une société fédéraliste dans laquelle production, répartition, consommation seront définis librement par les collectifs de base,
• on ne se sert pas d'organisations hiérarchiques et autoritaires pour préparer une société égalitaire dans laquelle les dominations actuelles (politiques, économiques, raciales, élitistes, sexistes...) n'auront plus leur place.

pour sauter des lignes

Nous appartenons à la Fédération anarchiste

Parce qu'il est essentiel de mettre en commun et fédérer les actions et réflexions de groupes et d'individus anarchistes, pour être plus efficace et mieux les faire connaître au plus grand nombre.

Parce que la Fédération anarchiste a mis en place des moyens pérennes en ce sens :
• des librairies à Paris et en province,
• diverses publications associées au Monde Libertaire,
Radio Libertaire, une centaines d'émissions diffusées sur la FM et internet,
• un local d'archives rassemblant des milliers de documents liés à l'anarchisme dans le monde.

Parce que la Fédération anarchiste fonctionne sur des Principes de base mis au point collectivement au fil de divers congrès, qui sont cohérents avec une société libertaire :
• décisions basées sur la recherche du consensus, tout en laissant liberté aux groupes et individus de prendre des initiatives,
• des responsables choisis en congrès avec des mandats précis,
• des informations régulières et exhaustives fournies à tous les fédérés.
Donc pas de bureau politique éclairé, pas de chefs adulés, pas de guides omniscients.

pour sauter des lignes

Nous sommes le groupe Gaston Leval

Parce que Gaston Leval, que certains d'entre nous ont connu, a eu un rôle important dans le mouvement anarcho‑syndicaliste du 20ème siècle.

Parce que nous partageons une même réalité géographique (grande ceinture ouest région parisienne) et des intérêts communs pour certaines activités :
• échanges avec des compagnons anarchistes de différentes régions du monde, dans le cadre de l'Internationale des Fédérations anarchiste (IFA),
• écriture de livres sur le mouvement anarchiste dans l'histoire et aujourd'hui,
• rédaction d'articles pour la presse libertaire : Le Monde Libertaire, Creuse Citron...,
• participation à l'animation et à la technique d'émissions de Radio Libertaire : « Trous noirs », « Chroniques d'ailleurs », « Sciences en liberté ».

pour sauter des lignes

Les deux autres sites gérés par le groupe Gaston Leval :

Monde Nouveau

Monde-Nouveau est un site qui a pour ambition de présenter une réflexion sur la société sans aliénation économique ni oppression politique.
Le nom du site est une référence au livre que Pierre Besnard, l’un des fondateurs de la CGT-SR, écrivit en 1934 : Le Monde nouveau. Dans ce livre, Besnard décrit, à partir d’un examen de la situation concrète de son époque, ce que pourrait être le fonctionnement d’une société dans laquelle les producteurs maîtriseraient leur destin.
Vision utopique ?
Oui, si on entend par utopie la description détaillée d’une société parfaite répondant à des désirs fantasmatiques et dans laquelle on voudrait « organiser le bonheur » sans tenir compte des faits. Non, si on entend par là une réflexion sur ce que pourrait être une société désaliénée à partir de la réalité de la société d’aujourd’hui. Un programme politique n’est-il pas une sorte d’utopie ? « Un programme politique n’a de valeur que lorsque, sortant des généralités vagues, il détermine bien précisément les institutions qu’il propose à la place de celles qu’il veut renverser ou réformer », disait Bakounine.
Pourtant nous ne prétendons pas proposer un programme comme le ferait un parti se présentant aux suffrages des électeurs. Nous voulons proposer des pistes de réflexion permettant d’aboutir à un projet de société. Il se trouve que le mouvement libertaire, contrairement à l’idée reçue, fourmille de réflexions constructives. Ses auteurs ont tracé des perspectives, des lignes conductrices générales pour la société future.
Ces germes de la société nouvelle se trouvent en grande partie présents dans notre vie d’aujourd’hui.
• C’est pourquoi nous voulons proposer à la réflexion des lecteurs les textes classiques de ce mouvement : Fernand Pelloutier, Pierre Kropotkine, Pierre Besnard, Gaston Leval, et beaucoup d’autres.
• Mais les propositions constructives doivent aussi s’accompagner de réflexions critiques. Aussi présenterons-nous des textes des auteurs du mouvement libertaire, ainsi que des réflexions critiques plus actuelles sur le fonctionnement du système capitaliste.
• Enfin, nous présenterons des textes permettant de situer la contribution libertaire dans le mouvement socialiste, textes qui permettront de rendre justice à une pensée extraordinairement féconde.

pour sauter des lignes

Trous noirs sur Radio Libertaire

Trous noirs est une émission hebdomadaire multi-thématique, le lundi de 16h à 18h sur Radio Libertaire depuis fin 2008. Chaque émission s'inscrit dans une rubrique particulière :
• Terre et Liberté : cultures, luttes, alternatives des peuples sans État (et qui n'en souhaitent pas),
• Sous les pavés... la terre : cultures, luttes, alternatives paysannes,
• Luttes sociales : témoignages d'acteurs des mouvements sociaux partout dans le monde,
• Terre et radioactivité : vie sur la planète mise en danger par une société nucléarisée,
• Tranches de vie : parcours sociaux, culturels, politiques de ceux qui disent NON,
• Anarchie et anarchistes : Ils existent... et y en a bien plus qu'un sur cent,
• Liberthèmes : thèmes libres et libertaires.

Le site propose l'ensemble de nos archives sonores, à écouter ou télécharger.

Retour à la page d'accueil